Nous vous proposons d’aller à la rencontre de Michel Arutkin, habitant de Wimereux, père d’Alice et Arthur, jeunes champions de sports nautiques.

Michel Arutkin, pouvez-vous en quelques lignes vous présenter ?

Fils d’ouvrier du textile, je suis né en 1957 à Roubaix. J’enseigne au collège Angellier de Boulogne-sur-Mer à des adolescents de troisième SEGPA, en grandes difficultés scolaires. Je pratiquais déjà le Windsurf au début des années 80 dans les lacs de la banlieue lilloise tout d’abord, puis sur les plages de Dunkerque.

C’est un ami, Greg Riffi (cascadeur dunkerquois de renom) qui est venu me chercher pour me faire découvrir, par un jour de tempête, la baie de Wissant, une révélation pour moi. A partir de là, dès qu’il y avait des conditions de vent favorable, je prenais la route après le travail (2 heures quand même car il n’y avait pas d’autoroute entre Dunkerque et Calais). Après plusieurs années et plusieurs milliers de kilomètres, nous avons quitté la banlieue lilloise à la naissance d’Arthur en 1997, notre troisième enfant, pour rejoindre Boulogne-sur-Mer puis Wimereux où nous habitons depuis maintenant 5 ans.

Comment se traduit chez vous la passion du Site des Deux-Caps ?

C’est à croire que la Côte d’Opale a été créée pour les windsurfeurs et les kitesurfeurs ! C’est la région référence du nord de l’Europe, le spot.

A Wissant, Wimereux, à la Pointe aux Oies, à Sangatte, le vent est permanent. Des effets de côte l’accélèrent même par endroit. Enfin, les vents les plus fréquents de sud-ouest et de nord-est sont très bien orientés pour la pratique de tous les sports de glisse.

Nous avons la chance à Wissant d’avoir un spot reconnu au niveau mondial où viennent s’entrainer les plus grands champions de windsurf. De plus, Wimereux est désormais un rendez-vous régulier des Championnats de France de kitesurf et de windsurf !

Cette passion, vous l'avez transmise à vos enfants qui, depuis les vagues de Wimereux et du Site des Deux-Caps, sont devenus de véritables champions dans leurs domaines respectifs ?

Cette passion naturelle s’est construite sur les plus belles vagues de Wissant ! Au-delà du jeu et du plaisir de surfer, Alice et Arthur se sont engagés aux compétitions fédérales puis nationales.

Alice est aujourd’hui une référence dans son sport avec 3 titres de championne du Monde, 1 titre de championne d’Europe et 9 titres nationaux !

Arthur, son « petit frère », est ce qu’on appelle communément dans les milieux de la glisse un « waterboy » car il excelle à haut niveau dans les différentes disciplines du windsurf mais aussi de celles de stand up paddle, sport très récent et très en vogue.

Fin 2013, à 16 ans, il termine 2ème de l’épreuve finale du Championnat du Monde à Hawaii derrière le champion du Monde Kai Lenny, après l’avoir battu en demi-finale dans des conditions de vagues conséquentes. Il sera d’ailleurs nommé par ses pairs « révélation de l’année 2013 ». A peine rentré de son périple, il rafle 4 médailles au Championnat de France de stand up paddle sénior au Canet en Roussillon.

Mais, si Arthur et Alice traversent régulièrement la planète pour concourir aux épreuves les plus prestigieuses de leurs sports ou pour rejoindre des eaux plus chaudes l’hiver, c’est toujours avec un grand plaisir qu’ils reviennent s’entraîner à la maison dans les belles vagues de la Côte d’Opale qui leurs ont tout donné.

D’ailleurs, Arthur sont de l’eau… je dois vous laisser !